14 janvier

Avant même de petit déjeuner, Hugues me dépose au cabinet médical proche de l’hôtel. Après une heure d’ attente, le médecin voit tout de suite ce que j’ai et me demande si j’arrive encore à respirer avec des spasmes pareils ! : un broncho-spasme…le premier de l’année ! 

Il me prescrit un anti-hystaminique et un spray et m’assure que j’irai rapidement mieux…et pour couronner le tout, les poux ont réapparu sur les têtes de mes garçons…
Après m’être délestée de 130 euro (quand même !), je rejoins le reste de la famille et partons pour une jolie île au large d’Hobart : Bruny Island.
Nous devons prendre un ferry et arrivons dix minutes en retard. Il nous faudra patienter une heure dans le petit centre d’info, confortablement installés dans des canapés !
Une demi-heure plus, nous débarquons sur ce bout de terre aride, jaune et peuplée de moutons !

DSC_0821 DSC_0828

Nous longeons la mer qui a une couleur qui varie entre le turquoise et l’émeraude. C’est de toute beauté et nous nous arrêtons à l’endroit où l’île est la plus étroite. Une mince bande de terre avec la piste (la route n’est pas goudronnée partout !)au milieu : d’un côté la mer furieuse turquoise et de l’autre, le lagon vert d’eau.

DSC_0822 DSC_0823 DSC_0832 DSC_0830

Le vent souffle et nous glace, nous redescendons rapidement la centaine de marches du promontoire et reprenons notre route.

DSC_0835 DSC_0829

Nous arrivons à Aventure Bay : ancien village de baleiniers nichée dans une baie tranquille. On achète quelques vivres pour le pique-nique et commençons une petite rando de deux heures.

DSC_0837 DSC_0838

La piste débute par la plage de sable gris (je prends toujours des petites pochettes fermées pour ma collection de sables du monde…)et puis évolue dans une jolie forêt d’eucalyptus qui n’a pas brûlée (en partie…).

DSC_0844 DSC_0846
DSC_0847 DSC_0849

Nous nous apercevons que ce petit cap était très « busy » au siècle dernier. De nombreuses personnes y travaillaient (la pêche à la baleine…elle viennent s’y reproduire du mois de juin à septembre) et l’on voit encore les ruines des habitations.

DSC_0850 DSC_0854

D’un côté la forêt verte et grise, et de l’autre le bleu de la mer. Nous passons devant un morceau de côte où l’on dépeçait les mammifères. C’est un endroit sacré pour les arborigènes et les petits cairns de pierre sont là pour en témoigner…Surtout ne pas y toucher…mais la photo est bien belle !

DSC_0857 DSC_0858

Nous arrivons au bout du cap, des fouilles archéologiques y sont entreprises, car l’activité battait son plein autrefois. Il y a un vent à décorner les bœufs et l’on se demande bien où l’on va pouvoir déjeuner.

DSC_0856 DSC_0860
DSC_0872 DSC_0881

Mais au coin, c’est abrité et déjà occupé par toute une famille. Nous trouvons un petit peu  d’ombre, l'Homme va se baigner, Alix cherche des coquillages et le reste de la troupe me fait comprendre qu’elle a très faim !

DSC_0884 DSC_0885

Nous ne continuerons finalement pas le reste de la rando, car nous devons attraper le ferry de 16h30.

DSC_0888 DSC_0889

Nous avions vu dans les divers supermarchés de Sydney, de grosses cerises venant de cette île. Etant donné que l’on n’en mange pas à Nouméa, nous étions bien tentés…mais nous avons résisté au vu du prix ! Nous en  avons donc profité pour en acheter directement au producteur à moitié prix !

DSC_0898 DSC_0892

Un vrai bonheur de manger ces grosses billes rouges juteuses et fermes à la fois(mon Tibo en a d’ailleurs trop mangé et son estomac n’a pas apprécié..).
Nous arriverons juste à temps pour acheter notre kilo de cerises et embarquer.

DSC_0003 DSC_0009

Nous ferons finalement pas le reste de la visite de la ville. Nous sommes un peu fourbus et restons un peu dans nos chambres.
A la tombée du jour, nous partons finir la découverte de notre quartier.

DSC_0796 DSC_0797 DSC_0802

DSC_0804   DSC_0806    DSC_0808   DSC_0804

DSC_0807 DSC_0799
Il fait beaucoup moins chaud qu’hier soir (une petite dizaine de degrés en moins…), nous filons vite vers un resto. Nous décidons, à l’odeur…, de nous arrêter dans un grill.

DSC_0012 DSC_0013

L’ambiance est décontractée et très « cosy ». Le bois omniprésent de ces anciens entrepôts réchauffe l’atmosphère et la bière également prise en attendant notre table.
La viande est excellente et provient de Tasmanie. Malheureusement, mon Tibo n’aura droit qu’à quelques pommes de terre cuites à la vapeur, du fait d’une diète soudaine !


DSC_0019 DSC_0027
DSC_0029 DSC_0032

Nous repartons repus et contents de retrouver la chaleur de notre chambre. Nous devons nous lever tôt car nous avons un avion à prendre pour Melbourne.

Je passe une nuit presque complète, les médocs commencent à faire effet.
Une vraie libération pour moi ! et pour les autres aussi….