25 janvier

Il fait un temps superbe. Nous avons tous très bien dormi : silence et fraîcheur !

DSC_0409 DSC_0410
DSC_0414 DSC_0416

Pendant que le petit déjeuner se prépare, Augustin est parti chasser le kangourou avec l’APN et Tibo joue au boomerang dans les hautes herbes…

DSC_0417 DSC_0420
Liberté et sérénité !

Aujourd’hui, nous avons l’intention de grimper sur le plus sommet d’Australie : le Mont Kosciusko (du nom d’un soldat polonais mort à la guerre) qui culmine à 2228 m. La rando fait 13 km aller-retour. Nous ne savons pas si nous pourrons la faire en entier et faisons de bonnes réserves d’eau.

DSC_0424 DSC_0425
DSC_0427 DSC_0430

Non, nous ne sommes pas en hiver...les arbres ont brulés...
Nous devons partir de la station de ski de Thrébdo… L’ambiance « montagne » du village donne trop envie aux enfants de retrouver la neige et le ski de nos stations.

DSC_0432 DSC_0433
DSC_0436 DSC_0437 DSC_0441

Nous devons prendre le télé siège en première partie. Là, la torture est encore plus grande, surtout lorsque nous passons un poteau : le bruit caractéristique du câble sur les roues ! Pour mon Thibault , cela en est trop et il en pleure presque ! Nous sommes bien sur nos sièges et rêvons à nos prochaines vacances d’hiver…

DSC_0440 DSC_0442
DSC_0449 DSC_0448

Mais un détail nous déroute un peu : ce ne sont pas des sapins sous nos pieds, mais des eucalyptus !  Nous avons plutôt l’habitude de voir ces arbres dans le sud de la France.

DSC_0453 DSC_0461

Nous arrivons, la végétation a disparu au profit d’une herbe rase et du  granit. Pas une once d’ombre !

DSC_0451 DSC_0452 DSC_0467DSC_0454 DSC_0456
DSC_0463 DSC_0473 DSC_0478

Le chemin est pavé…puis des grilles…jusqu’au point de vue à 2 km. Nous pensons que le sentier démarrera plus loin, mais pas du tout…grilles et pavés jusqu’au sommet ! Que nos sentiers de nos Alpes sont loin ! Tout est trop « surfait ». C’est plutôt une autoroute. Nous croisons même des jeunes filles en robe et tong.

DSC_0486 DSC_0488 DSC_0491

DSC_0481 DSC_0484
DSC_0498 DSC_0502 

Evidement, à l’arrivée, il y a foule. La photo souvenir de la famille n’est pas de mise.

DSC_0474 DSC_0511
DSC_0506 DSC_0504

Nous dégotons une petite place et déjeunons en vitesse : nous sommes harcelés par les mouches et les taons et la brise est…plutôt fraîche !

DSC_0505 DSC_0519

Mais la vue est splendide et le ciel d’un bleu profond. Les colline ont un aspect « velours », résultat des énormes incendies de janvier 2003 : 90 % de la partie Sud (où nous sommes) du parc a brûlé complètement. Plus aucun arbre vert. Une catastrophe écologique sans précédent.

DSC_0527 DSC_0493

Nous redescendons par le même chemin…Finalement nous n’aurons mis que 4h (pause comprise) pour faire cette rando…Trop facile et décevante.
Nous reprenons notre route et partons vers Jindalybe, pour y passer la nuit dans un camping. Sise au bord d’un lac artificiel, elle est sans intérrêt. Nous ne retrouvons pas la même ambiance que nos stations de montagne françaises, même en été.
Il faut dire que la pratique des sports d’hiver est une activité marginale en Australie. La saison est très courte (de juillet à septembre) et la neige pas toujours au rendez-vous. Du coup, pour empocher un maximum de bénéfice durant cette courte période, les prix sont exhorbitants.
Nous passons la nuit au bord du lac, étendue bleue au milieu du jaune !

DSC_0528