On a l'habitude d'arriver à la calanque de Sugiton par le chemin qui part de Luminy (la fac de Marseille dans un site magnifique, quoique un peu isolée...).

Nous sommes partis de l'autre côté, de la petite calanque de Morgiou, blottie tout au fond avec son port miniature, ses cabanons serrés et son café !
Son accès est perrilleux : la route est étroite, sans beaucoup de visibilité et les tournants aériens. Il est fermé l'été, on comprend facilement...
DSC_0403 DSC_0404 DSC_0406
DSC_0405 DSC_0407 DSC_0408
En attendant que Monsieur aille chercher les caques oubliés dans le coffre de la voiture, on s'accorde une petite pause "abricots secs moelleux" au soleil. Pas de touristes dans les ruelles, mais seulement les femmes qui s'interpellent sur le menu du dîner de fête du soir !
DSC_0409 DSC_0411
Les petites barques attendent de reprendre du service et se font faire une beautée..
DSC_0413 DSC_0417 DSC_0418
DSC_0419 DSC_0420 DSC_0423
La grimpette le long de la calanque nous donne une bien jolie vue !
DSC_0425 DSC_0429
DSC_0428 DSC_0427
Abritée du vent, je resterai bien là à tricoter ou lire contre la paroie blanche...
DSC_0435 DSC_0436
DSC_0439 DSC_0437
Ce n'est pas le bon rocher (on dirait pas, mais il est très haut et abrupt...). Nous contournons la pointe, et à nous le mistral !
et l'ombre...
Mais quelle vue sur Sugiton et son torpilleur (ou sa baleine !)
DSC_0441 DSC_0445
DSC_0446 DSC_0444
Le soleil est encore là quelques minutes...puis les nuages arrivent et restent accrochés aux falaises...c'est fini pour aujourd'hui...nous déjeunons à l'abri du mur de pierre, toujours avec du thé en guise de boisson (merci ma pomme d'y avoir pensé...).
DSC_0450 DSC_0454 DSC_0456
DSC_0470 DSC_0448 DSC_0458
Il ne fait pas chaud ! nous ne sommes qu'au mois de Février tout de même ! Mon Honey Cowl avance (il est fini et orne mon cou tout la journée !)et les touristes du "promène-couillons" sont bien couverts !
Je laisse mes grimpeurs au pied du mur et file me réchauffer au café du coin !
DSC_0462 DSC_0472 DSC_0475
Alors que je redescendais, des hurlements se font entendre des entrailles de la calanque ! On est, visiblement, en train d'égorger des jeunes filles (les cris étaient très stridents ). N'écoutant que mon courage, je descends voir ce qu'il se passe : deux naiades en train de se baigner...en petite culotte ! L'eau n'étant qu'à 13°, c'est en effet saisissant !
Alors qu'elles se sèchaient, le pêcheur venu au bout de la digue en a oublié ses poissons !
Et moi, toujours à l'affût du scoop, j'étais là avec mon apn...
DSC_0485 DSC_0486
Arrivée au café du port, j'ai attendu bien au chaud avec un breuvage fumant et un bon bouquin ! Les habitants de la calanque venaient boire un coup entre deux groupes de touristes ! La patronne aurait bien aimé fermer son troquet pour aller faire sa sieste à l'heure du goûter !