Saint Jean (San John) est la capitale maritime du Nouveau Brunswick. Le plus gros employeur de la ville est la Société Irving, gros conglomérat d’industries en tous genres et surtout présente dans le port dans le secteur pétrolier. Ce qui intéresse mon Homme…

_DSC0360 _DSC0361
Il pleut lorsque nous arrivons. Des averses, il ne fait vraiment pas chaud. Nos doudounes sont les bienvenues…Nous n’avons pas encore le réflex canadien : au-dessus de 5°, on sort le short (enfin presque !).
_DSC0358 _DSC0370 _DSC0367
_DSC0372 _DSC0374 _DSC0373
L’architecture de la vieille ville est différente de celle de Moncton. Mais pas le temps de flâner, nous avons rendez-vous avec Marie Paule du Centre Accueil des Francophones. Jolie brin de femme qui nous expliquera la vie ici, et nous baladera un peu partout. Un accueil très agréable (le tutoiement est de rigueur…). Son exposé est précis, concis et répond à nos attentes. Car la ville de Saint Jean est en majorité anglophone.

_DSC0363 _DSC0366
Deux heures après, le soleil est de retour. Nous partons à la découverte de la vieille ville qui a brûlé au ¾ à la fin du 19ème siècle. Les maisons étaient toutes en bois, ce qui a facilité la propagation de l’incendie. Des architectes de Montréal, mais aussi de Boston, et Chicago, ont été appelé pour reconstruire la ville en 4 ans, d’où cette similitude architecturale de « la nouvelle ville » d’avec ces grandes sœurs américaines,
_DSC0379 _DSC0377
Ce quartier est facile à visiter : un rectangle avec ses rues perpendiculaires. Mais au fur et à mesure que nous nous éloignons du centre, nous rentrons dans le vieux quartier épargné.
_DSC0383 _DSC0381 _DSC0384
_DSC0389 _DSC0391
_DSC0403 _DSC0404 _DSC0405
J’aime la régularité et l’harmonie des façades hausmaniennes, mais aussi celle hétéroclite de ces maisons victoriennes. Certaines sont en fort mauvais état, mais ne manquent pas de charme !
_DSC0388 _DSC0386
« San Fransisco s’éveille… » (la rengaine dans ma tête : « c’est une maison bleue adossée à la colline »)
_DSC0408 _DSC0415
Juste un détail que l’on ne voit plus dans nos villes, mais que j’ai retrouvé dernièrement en Inde : les poteaux électriques et les nombreux fils qui en partent. Ici, il y en a partout ! Ce qui gâchent les photos…
_DSC0392 _DSC0393 _DSC0395
Nous revenons vers le port. Pas vraiment un port de plaisance, mais plutôt commercial.
_DSC0410 _DSC0414
L'été, d'immenses paquebots font escale et gâchent la vue... le temps se couvre de nouveau…
_DSC0413 _DSC0369
Pause à l’hôtel, puis dîner dans une brasserie sur les quais…

Nous retrouverons notre hôtesse demain…