Depuis un an, je passe beaucoup de temps dans ma voiture. Moi qui sillonais Paris à pied, ici...la tendinite de la pédale d'embrayage me guette.

Il ne fait pas encore très chaud. Nous avons donc décidé entre copines d'aller à notre cours d'aquagym à pied : 25 min...presque autant de temps lorsqu'il y a des embouteillages. Vous pouvez mettre deux fois plus de temps un jour et que 5 min le jour suivant...c'est toujours la surprise lorsque l'on s'engage sur les grands axes...

Un chapeau sur la tête, des lunettes sur le nez et des basket au pied. Se couvrir les épaules d'une tunique en lin légère. Un parapluie dans le sac en cas d'averse. Me voilà "la blanche" parmi les africains à marcher le long des rues...

Tout prêt de chez moi, deux bars fort prisés. Nous sommes dans la zone des plaisirs de la nuit en tous genres...cette rue est d'ailleur appelée "la rue des serpents", en raison des sifflements qu'émettent les prostituées pour appeler le client : "c'est l'amour qui passe..."

20130926_122559 20130926_122738

Les caniveaux sont tous recouverts de cette façon. De temps en temps, un dalle se casse, mais n'est jamais remplacée. Un jour, alors que je me garais, la dalle a soudain cédé sous le poids de la voiture, positionnant ma roue en équilibre instable...
Ces caniveaux débordent lors de grosses pluies, une odeur nauséabonde s'en dégage...Ils sont dragués de temps en temps.

20130926_120138 20130926_120743

Ahhhhh ! les taxis. Ceux de couleur orange (que vous voyez dans la première photo) peuvent circuler dans toute la ville. Chaque quartier a également sa compagnie propre, de couleurs différentes. Si vous prenez un taxi de couleur et que vous allez dans une autre zone que la sienne, vous devrez vous acquitter d'une taxe supplémentaire.

Ils conduisent n'importe comment, font fi du code de la route et de la politesse, ne réfléchissent pas...Je les appelle "les cafards"...ces nuisibles qui rampent et se faufilent partout...

Une "blanche" qui marche le long de la route, cela n'est pas possible dans l'esprit du chauffeur de taxi..."tu es blanche, tu as de l'argent, tu as une voiture, pourquoi tu es à pied ????" réflexion d'un taxi que j'engueulais car il s'était arrêté près de moi et à grand coup de klaxon me demandait si je voulais monter...

Car ce n'est pas le client qui hèle la voiture, c'est le contraire...Une vraie plaie, car TOUS les taxis qui passent vous font entendre leur intérêt...

La deuxième photo est assez mauvaise, mais je n'avais que mon tel et je voulais être assez discrète. Les unes des journaux sont placardées chaque jour un peu partout dans la rue. Les hommes ne lisent donc que les titres...

20130926_123244 20130924_165357

Une partie de notre rue a été regoudronnée pendant les vacances, mais les trous réapparaissent rapidement à cause des travaux et surtout des pluies diluviennes qui laissent des mares. Quel meilleur moyen que d'utiliser des gravas pour reboucher les trous. Ceux-ci, après avoir été triés à la main, serviront à boucher la rue 100 m plus loin. On évite tant que l'on peut de rouler dessus...

20130908_131508 20130919_144921

En vrac deux photos prises au hasard de mes voyages en voiture : un Gbaka surchargé en hommes et marchandises. Une villa près de chez une amie qui porte encore les stigmates de la guerre...

J'vous le dis...il y a toujours quelque chose à voir dans cette ville..Vive l'apn dans les téléphones !