J'ai trouvé la parade pour éditer les photos dans MON ordre...travailler en html

"Encore là-bas ! " me dirait vous. Mais les destinations pour sortir de la ville bruyante et brûlante le weeekend ne sont pas légions...c'est surtout une destination "secure"...

La saison des pluies est finie. Les journées sont belles, la chaleur s'accumule, les orages éclatent le soir dans les terres.

Nous reprenons le bateau avec l'espoir que tout ira bien après la réparation du moteur....

_NLF8147

Nous mettons le GPS en route, même si nous connaissons le chemin maintenant. On ne sait jamais, surtout dans une lagune qui change au grès des saisons. Nous passons les filets des pêcheurs tendus entre les piquets de bambous..

_NLF8145 _NLF8151 _NLF8153 _NLF8154

Le ciel bleu (ENFIN) contraste fortement avec la couleur boueuse de la lagune et les nuances de vert de la végétation tropicale.

_NLF8157 _NLF8164_NLF8175 _NLF8180

Il fait beau, le weekend s'annonce...pas mal...c'était sans compter sur l'alarme du moteur qui se déclenche soudainement. Nous voilà à l'arrêt au milieu de la lagune qui n'est pas si calme que cela..check des hommes...rien...nous repartons après 5 min de pause.

_NLF8181

Nous arrivons dans la baie de Bassam, passons devant la cour royale, et filons vers l'entrée du canal d'Assinie. La côte sud du pays est bordée de lagunes reliées entre elles par des canaux artificiels. On pouvait ainsi aller de la frontière du Ghana au Libéria par bateau. Seul le canal d'Assinie est navigable, car nettoyé par les villageois qui vivent sur les rives, payés aussi par les propriétaires des "cabanons" de la plage.

_NLF8185 _NLF8187_NLF8189 _NLF8194

Nous pensons au premier abord que c'est un "cul de sac", que nous avons raté l'entrée du canal. Mais non, c'est bien là. Et alors que nous retournons au même endroit, nous apercevons un homme debout dans sa pirogue qui nous fait signe. Les jacintes d'eau ont tout envahi. Il faut y aller doucement pour ne pas étouffer le moteur. Un billet pour le gardien  nous repartons doucement entre les plantes.

_NLF8191 _NLF8193

L'alarme se déclenchant toutes les 10 min environ, les pauses forcées nous permettent d'admirer les serins qui évoluent autour de leur nid.

_NLF8196 _NLF8214_NLF8223 _NLF8240

Encore l'alarme qui se déclenche ! Il est plus de 14h, nous avisons un coin à l'ombre sous les acacias, nous arrimons et déjeunons à bord de notre Marsouin. Personne n'est passé pendant notre pause. L'endroit n'est pas large, nous aurions été légèrement "bousculé" par l'onde du bolide des mers (ils ont tous des bolides, mais nous sommes très fiers de notre embarcation). 

_NLF8232

Les petites cases sur pilotis sont les latrines. Nous quittons le village et arrivons dans la lagune d'Assinie. Fin du voyage...le ponton de l'Africa Queen Lodge nous tend ses bras. Bien heureux de ne pas être tombés complètement en rade au milieu des moustiques et des crocos, et puis on crâme sur le bateau.

_NLF8246