Nous sommes arrivés à Ottawa de nuit, trop fatigués pour sortir dîner.

Le lendemain matin, petit matin, ciel pur, température glaciale.
Petit Mari et les deux aînés ont un rendez-vous chez le banquier, nous partons nous balader sur la colline du Parlement.

_NLF0327 _NLF0331 _NLF0335

Pour aller plus vite, et surtout prendre un peu de chaleur, nous traversons les centres commerciaux et arrivons sur le pont qui traverse le canal Rideau. Il n'est pas encore assez gelé pour y patiner. D'un côté le canal, de l'autre les écluses qui permettent de rejoindre la rivière des Outaouais. Le majestueux et imposant hôtel de luxe, Fairmont Chateau-Laurier dresse ses tours crennelées dans le ciel bleu.

_NLF0337 _NLF0339 _NLF0343

Juste de l'autre côté de la rive des écluses, la colline du Parlement. On peut y faire le tour. Il fait bon au soleil malgré les températures plus que négatives (pas tant que cela en fait..). Je me ferai bien quelques pistes d'ailleurs....

_NLF0359
_NLF0349 _NLF0341 _NLF0348 _NLF0334

La Reine Victoria choisit Ottawa comme capitale gouvernementale du Canada en 1857.(A peu près au moment où Haussman défonçait tout dans Paris...) Deux ans après, elle fit construire le Parlement sur cette colline qui surplombe la rivière. Les vue y est magnifique. Mais il brûla en partie en 1916. Il fût reconstruit rapidement après dans un style néogothique. La prochaine fois que l'on viendra, on visitera l'intérieur qui est splendide.

_NLF0352
_NLF0354 _NLF0353 _NLF0356

Tout autour du bâtiment, des statues emmitouflées dans la neige jalonnent le chemin. Les plus drôles sont  "Les femmes sont des personnes " de Barbara Paterson. Ces 5 femmes ont réussi, en 1929, à faire admettre auprès du Tribunal qu'une femme était une personne. Qu'elle avait donc le droit de voter et surtout d'être admissible au Parlement. Elles sont un peu plus grandes que nature. Une chaise vide invite le passant à prendre part à leur victoire !

_NLF0370

A moitié ensevelie, la cloche de la tour Victoria qui sonna vaillament les heures le jour de l'incendie pendant que les pompiers luttaient, jusqu'à l'effondrement de la tour. Elle a été restaurée et marque l'emplacement exact de sa chute.

_NLF0363

Cette rotonde qui ressemble à un coeur d'église n'est autre que la bibliothèque du Parlement qui fait l'admiration des visiteurs depuis 1876. C'est le seul édifice qui n'a pas brûlé, protégé par de lourdes portes en fer qu'un employé a eu l'ingénieuse idée de fermer, protégeant ainsi les milliers de livres dont certains inestimables et surtout les lecteurs...

_NLF0377 _NLF0362 _NLF0364

Face à la rivière, le petit bâtiment en bois aux allures de kiosque à musique (ce que j'ai cru au début) est le Monument Commémoratif de la Police Canadienne. Dépassant de la neige, des panneaux de verre énumèrent tous les policiers et agents de la paix tués dans l'exercice de leurs fonctions depuis 1879. Le dernier dimanche de septembre leur est consacrés. "Ils sont nos héros. Nous ne les oublierons pas".

_NLF0379 _NLF0369 _NLF0368 _NLF0381

La vue sur la rivière des Outaouais et Gatineau juste en face est très belle. L'eau est gelée sur cette partie. L'emplacement de la ville était réfléchi : à la jonction de trois rivières (Outaouais, Rideau et Canal Rideau) pour le commerce des fourrures qui faisait la richesse des colons.

_NLF0360 _NLF0365

Juste en face donc, c'est le Québec ! province francophone ! voilà pourquoi les gens ici sont tous bilingues. Et c'est d'ailleurs très amusant de les entendre commencer une phrase en anglais et la terminer en français en fonction de l'interlocuteur qu'ils ont en face. Nous leur envions cette faculté de jongler ainsi avec une facilité déconcertante.
Le bâtment juste en face est le musée canadien de l'Histoire, tout en rondeur. Il ne fait pas très chaud. Le vent est cinglant. (A ce sujet, vous aurez toujours "la température ressentie" à la météo, car le vent peut faire chuter cette dernière de plusieurs degrés).

_NLF0376

Le rendez-vous à la banque est terminé. Les garçons vont pouvoir alimenter leur compte... Ils veulent aller se mettre au chaud (avec les doudounes qu'ils ont, il exagèrent...), mais je veux voir la pelouse devant le Parlement. Cette image que je regardais de nombreuses fois par jour en webcam.

_NLF0380 _NLF0382 _NLF0383

Encore des stigmate de la tempête de pluie verglaçante qui a paralysé une partie du Québec et surtout l'Ontario. Les stalactites sont impressionnants, et ajoute au style de l'édifice une note macabre...

Nous arrivons devant la pelouse du Parlement avec la Flamme du Centenaire inaugurée en 1966 (cela vous donne une idée de la jeunesse du pays...). Autour de l'eau, sont disposés en cercle les différents blasons des provinces avec leur date d'entrée dans la Confédération. Du monde autour...La chaleur de la flamme et le courant de l'eau empêche cette dernière de geler. Les enfants se sont penchés dessus, non pas pour le côté historique, mais pour savoir comment cela fonctionnait...

_NLF0395

Le bâtiment principal du Parlement est majestueux,(pour sa Majesté...mouarf ! ) et sa tour fait un peu tour de Bigben ! Un petit lutin déneige les toits...

_NLF0402
_NLF0398 _NLF0400

Les bâtiments qui terminent le "U" ne sont pas mal non plus. Je n'ai pas fait de recherches très approfondies quant à leurs fonctions,  mais si nous partons habiter au Canada, je le ferai...Il en "jettent" ! Et toujours ce ciel bleu azur, cet air limpide, et surtout cette lumière...cette lumière si vive qui me manque ici...

_NLF0403 _NLF0405 _NLF0404

Là, les enfant en ont vraiment assez et voudraient bien se restaurer (les mecs...toujours le ventre vide...). Retour vers le Centre Rideau, ses magasins, ses restaurants, la chaleur...

_NLF0408 _NLF0412 _NLF0411

Un autre lutin, jaune fluo cette fois-ci, sur les toits de l'hôtel.

Nous passerons la fin de l'après-midi à faire des courses...j'aurais bien aimé continuer à me balader...mais que voulez-vous, j'étais en minorité...
Surtout que j'avais lu que le temps allait changer le lendemain...