Cela fait presque un mois que je ne suis pas venue alimenter mon blog.

brand

J'ai commencé un nouveau travail d'agent au sol chez Air Canada, grosse compagnie aérienne canadienne mi-octobre. Ma période de formation alterne les cours et la mise en pratique. Il faut apprendre des pages et des pages de procédures et réglementations. Lorsque je suis en classe, j'ai mes devoirs à faire pour le lendemain et des test à réussir à 80% min si je veux passer à l'étape suivante. Je viens de changer de "shif" à l'aéroport. Je travaille de 15H30 à 00H35 pendant 5 jours, puis j'ai 3 jours de repos (et ceci pendant 6 mois). Je n'ai pas choisi cet horaire étant la dernière sur la liste. Mais il me va. J'ai ainsi le temps de ranger la maison, faire du sport ou des courses, aller à ma bibliothèque, prendre un café avec les copines. Un bon équilibre en somme. J'essaie de me lever en même temps que mon mari et ma fille pour les voir un peu...Je peux échanger mon horaire avec un autre employé du même niveau si j'ai un jour un empêchement. C'est assez souple en fait.

images-1

Mon travail consiste à aider les voyageurs lorsqu'ils arrivent dans l'aéroport : éditer leur "boarding pass" et leurs "bagage tag", puis les diriger vers le "smart drop" pour que l'on enregistre leur bagage en mode rapide. Tous ces voyageurs sont si différents ! C'est une vraie mine en matière de sociologie ! Je ne peux pas encore faire l'enregistrement au comptoir car je n'ai pas encore reçu la formation adéquate et surtout réussi le test final qui est éliminatoire. Voilà pourquoi je bosse chaque jour une heure au moins : étude du classeur remis au début de la formation, lecture de l'encyclopédie du site de la compagnie qui regroupe toute la réglementation : armes, enfants, animaux domestiques,  poussettes et fauteuils roulants, objets non conformes (pneu, trophées de chasse, organes vivants...)et surtout les opérations irrégulières...

image

Je n'ai plus 20 ans et se remettre aux études après 30 ans est difficile, mais surtout très excitant. Un vrai challenge ! La plupart des autres candidats ont 15 ans de moins que moi.Une fille de ma classe est plus jeune que mon aîné.Les cours sont en anglais : 8 heures à écouter la prof qui parle très vite. Il vaut mieux que je connaisse mon sujet avant de commencer. Le soir, après les deux gros vols internationaux : Londres et Francfort, le rythme ralentit considérablement. Je sors donc des feuillets pris dans mon classeur et je note sur mon cahier les points importants. Mon manager n'y voit aucun problème, du moment que je m'arrête lors qu'un voyageur arrive. Les autres "apprenants" d'abords surpris, me rejoignent pour étudier également.  Car ce n'est pas un concours type Miss France ou Kho Lantha, mais plutôt une équipe d'étudiants qui veulent tous réussir.

images-2

Le poste le plus "sensible" pour l'instant est le "COB" : juste avant d'entrer dans la zone de la sécurité où l'on vous demande de presque vous déshabiller, nous devons vérifier la taille et le poids des bagages en cabine. Le Ministère des Transports Canadien ayant renforcé la législation, nous devons être intransigeants : le bagage doit entrer dans le gabarit et ne pas peser plus de 10kg.  La plupart des gens se prêtent au contrôle sans problème afin d'acquérir "la petite étiquette rouge magique" qui approuve leur "carry-on". Mais certains, plus importants, ne sont pas du tout contents ! Quand ils ne nous ignorent pas... Mais nous faisons notre travail et avons l'autorité sur eux : la mienne, maternelle remonte à la surface....Lorsqu'un bagage est trop gros, le passager doit aller l'enregistrer. Il a beau me supplier, je ne cède pas...Ils ne savent pas que j'ai été à bonne école avec mes 4 enfants. Toutes les mères me comprendront !

140930_yi1lu_air-canada-valise_sn635 CF2tzsAW8AAS0Iy_852x480_2667845024

75-Airport-Agent-scanning-mobile-2Ma prochaine période de formation commence le 23 novembre prochain, avec mon test à la fin de cette semaine. Je dois connaître le fonctionnement du logiciel d'enregistrement et la procédure à suivre en cas d'annulation ou de retard d'un avion. Tous les passagers qui n'ont pas pu s'enregistrer en libre-service "atterrissent" au "chek-in assistance". Autant vous dire, qu'il faut prendre son temps pour ne pas faire d'erreur..

Si je réussis (minimum 80%), je continuerai ma période de probation jusqu'au mois d'avril. Pendant ces 6 mois, nous serons filmés (les caméras servent également à la sécurité) pour savoir si nous correspondons aux critères de la société. Nous pouvons être "remerciés" à tout moment....Vous comprendrez donc que je ferai tout pour le garder (j'ai même fait partie de l'équipe qui accueillait la princesse Astrid de Belgique venue passer quelques jours dans l'Ouest canadien pour une misison économique...française oblige ! )..

Je suis donc à fond dedans depuis quelques temps, n'ai pas le temps de lire les livres de ma bibliothèque tournante, ai juste le temps pour m'occuper du ménage, repassage, rangement, courses alimentaires...

Je vais essayer de mieux m'organiser pour poster plus souvent (pourquoi ne pas préparer quelques messages à l'avance)

A très bientôt donc...et peut être qu'un jour, je pourrai voyager pour presque rien dans cette cabine...

air-canada-5