Je fais partie d'une association l'AIFCI qui aide les femmes et les enfants en Côte d'Ivoire. (C'était un des buts de mon séjour ici, et sans doute une volonté de Dieu...).Nous sommes des bénévoles qui aidons à l'alphabétisation des femmes, au soin des enfants et des bébés. Nous sommes aussi un intermédiaire entre les demandeurs (école, dispensaires, orphelinats, centres pour handicapés) et les donateurs (sociétés, particuliers). Nous organisons également des manifestations (déjeuners, soirées, vente de charité) afin de récolter des fonds pour aider.

Je suis la référente d'un des centres d'activités pour femmes et enfants. Chaque mercredi matin, je pars dans un quartier très pauvre de la ville : Anoumabo. Une île au bord de la lagune. Nous sommes trois bénévoles à venir aider les deux instituteurs et une jeune fille, à faire du soutien scolaire auprès d'une vingtaine d'enfants.

Ici, la scolarité des enfants est un problème. Il y en a trop par rapport au nombre de classes et d'enseignants. Les enfants se retrouvent donc entre 50 et 80 par classe ! Seuls les 5 premiers rangs écoutent ce que dit le maître. Et si les parents veulent que leur enfant suive et soit dans ces cinq rangs, il faut mettre la main à la poche ! De plus, les parents sont souvent illettrés et ne peuvent donc pas les aider aux devoirs du soir. Ils doivent donc payer un répétiteur. Ce qui est un énorme coût au regard du peu de moyen dont ils disposent.

_NLF3774 _NLF3786 _NLF3796 _NLF3798 _NLF3800 _NLF3801

De plus, quelque soit le niveau de l'enfant, celui-ci passe dans la classe supérieure à la fin de l'année...on ne peut se permettre de faire redoubler des élèves alors que tant d'autres se bousculent au portillon. Vous vous retrouvez donc avec des enfants en classe de CE2 qui ont le niveau et d'autres qui ne savent pas lire..

_NLF3782

Pour les plus jeunes donc, c'est plus un cours d'alphabétisation que du soutien scolaire. Une association française nous finance l'achat des manuels scolaires made in Africa. La petite fille blonde qui va au square ne dira pas grand chose aux enfants.

_NLF9329 _NLF9326 _NLF9331 _NLF9332

Une école primaire de Guérande nous a fait don d'une trentaine de cartables. Tout le monde sait que nos chères têtes blondes veulent un cartable neuf chaque année. L'ancien qui est pourtant encore vaillant est soudain totalement démodé. Ils ont fait le bonheur de nos enfants.

_NLF9324 _NLF9327_NLF9334 _NLF9335

Ce matin, c'est la distribution. Les maîtres étaient là pour nous aider...plus simple de leur confier cette tâche, ils connaissent mieux les enfants que nous.

Puis, les enfants nous ont chanté une comptine de remerciement, puis ont passé des test pour connaître leur niveau, goûté de gâteaux faits maison et de sirop. On les libère vers 11h, car certains reviennent l'après-midi. Puis il faut que l'on rentre pour nos enfants.

_NLF9346