A l'ouest d'Abidjan, sur la lagune, l'île Boulay est le refuge des familles abidjanaises qui préfèrent la tranquillité de la lagune à l'ambiance "m'as-tu vu..." d'Assinie.

Trop de vent en ce moment, la lagune moutonne...nous passerons la journée dans le maquis Hopeland tenue par une jeune femme

_NLF2723 _NLF2727

A la marina, nous avons oublié d'appeler Moussa pour qu'il sorte le bateau. Lui seul peut conduire le tracteur d'un ature âge. Petit Mari s'en chargera donc, mais non sans difficulté : les roues se sont pas axées, l'attache non plus...on est en Afrique...

_NLF2734 _NLF2735

La vue de la ville est belle de l'eau..

_NLF2739

Le fameux troisième pont fort attendu (depuis 30 ans ! payé déjà trois fois!) avance vite. Nous en profiterons ENFIN à la fin de l'année.

_NLF2821 _NLF2825 _NLF2826

Le chantier est impressionnant, tout est fabriqué sur place.
Cela moutonne sec, vent et vagues de face. Le bateau tape...jamais vu la lagune ainsi.

_NLF2750 _NLF2754 _NLF2762 _NLF2763

La paillote au bord de l'eau dans le sable, est haute en couleur. Le déjeuner sera servi rapidement après notre arrivée. Nous avons bien compris le système maintenant : commander avant pour une heure donnée.

_NLF2760 _NLF2774 _NLF2777

Le poulet yassa accompagné de frites d'igname, de pdt, d'aloco, d'atiéké et de riz était fameux...quoique un peu maigrelet. Les bons vieux poulets fermiers de notre campagne française nous manquent ici.
Les enfants trépignent. L'heure est aux amusements : bouées tractée et wake.

_NLF2781 _NLF2792

Ils évolueront devant nous pendant une petite heure. Deux voiliers et une planche à voile profitent aussi du vent. Nous avons fait le décompte, car c'est la première fois que nous voyons des voiles sur la lagune ! Et dire qu'avant, il y avait plusieurs club en Abidjan. Les familles y passaient leur dimanche...
Peut-être qu'un jour ils réouvriront...mais l'eau est si polluée.

_NLF2794 _NLF2801

Le soleil descend, il est temps de rentrer. Les deux bateaux sont de nouveau au ponton. Les enfants récupèrent le ballon de rugby coincé dans le cocotier grâce à la perche prévue pour la récolte des noix.

_NLF2798 _NLF2800

Nous reviendrons dans ce coin de paradis....une adresse que l'on se murmure à l'oreille...loin de l'agitation, et surtout des quads...Juste en face, "la baie des milliardaires", car le silence est d'or.

_NLF2807

Le retour est plus calme. Nous sommes dans le sens du vent et des vagues. Excepté un passage plus "cahoteux".

Jolie journée que nous venons de passer. Nous rentrons pourtant "saoulés" par le vent et avec un coup de soleil sur le nez ! Oubliez le chapeau sur le bateau !